ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Réseaux

0751-7971
Communication - Technologie - Société
Changement d'éditeur au 1er janvier 2009
 

 ARTICLE VOL 25/141-142 - 2007  - pp.231-265  - doi:10.3166/réseaux.141-142.231-265
TITRE
AIMER L'EUROVISION, UNE FAUTE DE GOÛT ? Une approche sociologique du fan club français de l'Eurovision

TITLE
IS LIKING EUROVISION BAD TASTE? A sociological approach to the French fan club of Eurovision

RÉSUMÉ
Dans cet article, nous nous intéresserons à une des mises en scène les plus emblématiques de la variété, le Concours de l'Eurovision de la Chanson, concours réputé kitsch. En menant une enquête par observation auprès du fan club français de l'Eurovision, nous nous interrogerons sur la surreprésentation d'homosexuels masculins parmi ses membres. En nous centrant sur l'analyse de la trajectoire sociale des fans, nous tenterons d'expliquer leur attachement au Concours. Nous montrerons du même coup les limites des interprétations culturalistes, qui font du goût pour le kitsch un des éléments centraux du style de vie homosexuel.

ABSTRACT
In this article the author examines one of the most emblematic presentations of variety music, the reputedly kitsch Eurovision song contest. Based on an observation survey on the French fan club of Eurovision, he considers the over-representation of male homosexuals among the members. By focusing on the analysis of fans' social trajectory, he proposes an explanation for their keen interest in the contest and thus shows the limits of culturalist interpretations in which the taste for kitsch is purported to be one of the key elements in homosexuals' lifestyle.

AUTEUR(S)
Philippe LE GUERN

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (4,40 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier