ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Réseaux

0751-7971
Communication - Technologie - Société
Changement d'éditeur au 1er janvier 2009
 

 ARTICLE VOL 25/144 - 2007  - pp.9-22
TITRE
Présentation

RÉSUMÉ
A l’exception des discours futuristes du XIXe siècle et d’expérimentations sporadiques, l’histoire des dispositifs de visiophonie pour le grand public et les entreprises s’écrit à partir des années 1970. C’est durant cette période qu’aux Etats-Unis, Bell tente un lancement commercial du dispositif inventé dans ses laboratoires dans les années 1930 et qu’en France, la Direction Générale des Télécommunications (DGT) met en chantier les projets de développement qui culmineront dans les années 1980 sur des expérimentations d’un système de visiophonie grand public à Biarritz. L’appropriation de ce dispositif, conçu et promu comme un enrichissement du téléphone, est d’emblée problématique, surtout auprès du grand public. Le discours recueilli auprès des utilisateurs apparaît contradictoire. Les études marketing menées aux Etats-Unis sur le « PicturePhone » montrent des personnes qui s’inquiètent de devoir être visibles à tout moment, mais qui apprécient la possibilité de voir la personne à laquelle elles s’adressent.

AUTEUR(S)
Christian LICOPPE, Marc RELIEU

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (371 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier