ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Réseaux

0751-7971
Communication - Technologie - Société
Changement d'éditeur au 1er janvier 2009
 

 ARTICLE VOL 26/151 - 2008  - pp.7-8
TITRE
PRÉSENTATION

RÉSUMÉ
La revue Réseaux innove avec ce numéro en présentant, non point un dossier thématique comme à l’habitude, mais un Varia qui regroupe cinq articles très différents, touchant cependant tous au monde de la communication. Jean-Pierre Bacot présente les éléments historiques qui permettent d’expliquer la naissance tardive du magazine de photo-journalisme Paris Match, dans un processus de glissement vers les Etats-Unis de la tradition européenne de fabrication de modèles de presse illustrée. Il insiste notamment sur le rôle de la Deuxième Guerre mondiale et de la collaboration dans la victoire de Life, dont Paris Match fut une déclinaison, sur ses préfigurations allemandes et françaises, notamment le Magazine Vu. Lorenzo Barrault s’est intéressé à une lettre que des élèves d’un lycée professionnel ont envoyée au Président de la République après les émeutes de 2005. En analysant les éléments de contexte social et politique autant que scolaire, il constate que si les logiques médiatiques ont échappé aux adolescents, des postures se sont pourtant imposées autour de cette « interpellation profane » quant à la prise de parole d’acteurs peu familiarisés aux codes de la vie politique. Patrick Chaskiel traite de la conception de Luhmann à propos du risque technologique. Le sociologue allemand, trop peu connu en France, considère que la société manque d’un système communicationnel qui puisse traiter ce thème efficacement. L’auteur de l’article interroge à partir de cette difficulté et dans le cadre d’une montée en charge de l’opinion publique les deux concepts distinguant chez Luhmann le risque et le danger et chez Habermas le système et le monde vécu. Anita Guillon et Alexandre Mathieu-Fritz ont étudié la création et le fonctionnement d’un dispositif d’écriture de « journaux de bord » dans un service de réanimation pour des personnes se trouvant dans le coma, rédigés par des proches des malades ou des personnels soignants. Les auteurs identifient autour de ces écrits des formes inédites de coopération, dans un processus de « réhumanisation » qui n’est pas exempt de tensions, mais qui est in fine porteur d’une plus grande reconnaissance du travail hospitalier. Julien Rueff s’interroge enfin sur la floraison des recherches et des publications concernant l’univers des jeux vidéo. Dressant une histoire et un état des lieux des « Game Studies », l’auteur étudie aussi bien les travaux émanant des sciences humaines que ceux qui viennent des concepteurs de jeux, confrontant les analyses des narratologistes et celles des ludologues, en soulignant la domination des études anglophones.

AUTEUR(S)


LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (66 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier