ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>
Réseaux
0751-7971
Communication - Technologie - Société
Changement d'éditeur au 1er janvier 2009
 

 ARTICLE VOL 26/152 - 2008  - pp.205-240  - doi:10.3166/Reseaux.152.205-240
TITRE
DÉMOGRAPHIE DES COMMUNAUTÉS EN LIGNE. Le cas des wikis

RÉSUMÉ
Les communautés en ligne ont démontré leur capacité à permettre et encourager la production collaborative de grandes quantités de contenu. Les projets de développement de logiciels libres tels que Mozilla Firefox ou Linux ou bien de création d’encyclopédies comme la Wikipedia en sont de célèbres exemples. Toutefois, les projets de ce type ne connaissent pas tous un succès aussi franc : leur destin dépend notamment de la capacité des administrateurs à attirer de nouveaux membres, à mettre en place des règles qui entretiennent l’implication des contributeurs, et à garantir un certain niveau de qualité. Les wikis sont, au sens large, des sites web dont le contenu peut être produit et modifié par n’importe quel utilisateur, de manière collaborative et collective. En tant que tels, ils constituent un des exemples les plus saillants des systèmes collaboratifs basés sur le web. Le plus célèbre et probablement le plus utilisé des wikis, la Wikipedia, a fait l’objet ces dernières années de nombreuses recherches portant sur divers aspects du site liés notamment à la sociologie des usages, l’épistémologie sociale, ou l’étude des activités de cognition distribuée. Le web comprend cependant des milliers d’autres wikis au succès très variable : si certains recrutent de nombreux utilisateurs et réussissent à être viables en assurant une mise à jour régulière, des mesures efficaces contre le vandalisme et une bonne répartition des tâches et des rôles entre les membres, d’autres wikis luttent considérablement pour attirer des contributeurs. Dans l’ensemble, les communautés « wikis » peuvent aussi bien être viables en suivant une variété de règles et de principes, ou bien péricliter malgré l’adoption de règles fructueuses ailleurs ; tous s’efforçant de survivre au sein de ce que l’on pourrait désigner par le terme de « wikisphère ». La présente étude vise à fournir un premier aperçu sur la problématique de la viabilité des communautés en ligne, en analysant en particulier les facteurs pouvant rendre compte des diverses destinées d’un wiki – facteurs liés à la gouvernance et aux normes structurant les actions et motivations des utilisateurs, ou bien liés aux propriétés structurelles et techniques des wikis. Nous entendons ici la notion de « viabilité » au sens large, en tant que survie de la population comme du contenu : autrement dit, un wiki « viable » doit pouvoir croître en termes d’articles et de membres de telle manière que le contenu puisse être entretenu par un nombre suffisant d’utilisateurs. Notre but n’est pas de fournir une définition formelle de la viabilité d’un wiki, mais plutôt de présenter une analyse descriptive détaillée des propriétés et de la dynamique d’un grand échantillon de wikis, dans la perspective d’ouvrir sur de futures études empiriques.

AUTEUR(S)
C.ROTH, D.TARABORELLI, N.GILBERT

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 7.5 €
• Non abonné : 15.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (2,25 Mo)
--> NÉCESSITE ADOBE DIGITAL EDITIONS :



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier