ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Réseaux

0751-7971
Communication - Technologie - Société
Changement d'éditeur au 1er janvier 2009
 

 ARTICLE VOL 21/122 - 2003  - pp.137-165
TITRE
LES HOMMES DE LA BOURSE ET LEURS INSTRUMENTS MERVEILLEUX. Technologies de transmission des cours et origines de l'organisation des marchés modernes

TITLE
ON TICKS AND TAPES. Financial knowledge, communicative practices and information technologies in 19th century financial markets

RÉSUMÉ
Le present article examine le rôle joue par les technologies d'enregistrement et de transmission des cours et par les connaissances financieres dans l'organisation des marches financiers à la fin du 19e siecle. Contrairement à la conviction tres repandue que la technologisation du marche a commence avec l'arrivee de l'ordinateur, cet article demontre que ce processus a commence dans les annees 1860 et s'est poursuivi sans interruption jusqu'à nos jours. Deux cas de technologies explicitement boursieres, developpees à la même epoque à la Bourse de Paris et à celle de New York, sont ici examines : le pantelegraphe de Caselli et le telescripteur ou « ticker » de Calahan. Partant d'une analyse des formats cognitifs sous-jacents de ces deux technologies, cet article explore les raisons du triomphe du ticker a sur le pantelegraphe, malgre certains avantages technologiques manifestes de ce dernier. Nous mettons ensuite en evidence les consequences de cette victoire : le cadre cognitif et la forme organisationnelle du marche boursier ont ete considerablement modifies. Les donnees sur lesquelles l'auteur base son analyse proviennent de manuels d'investissement d'epoque, brochures, articles de journaux, rapports, correspondances de courtiers et journaux personnels d'investisseurs. Il soutient, dans sa conclusion, que les principes de fonctionnement du ticker ont ete poursuivis et developpes par les ecrans d'ordinateurs financiers actuels

ABSTRACT
The present paper examines the role played by price-recording technologies and financial knowledge in the organization of financial marketplaces in the late 19th century that this process began in the 1860s and continued uninterruptedly to our days. Two cases of market-tailored technologies are examined here, which were developed at about the same time on the Paris Bourse and the New York Stock Exchange: Castelli’s “pantelegraphe” and Calahan’s “stock ticker.” Starting from an analysis of the cognitive assumptions underlying their mode of functioning, the paper shows how the ticker triumphed while the pantelegraphe did not, in spite of some clear technical advantages. In the next step, the consequences of this triumph are highlighted: the cognitive frame and the organizational shape of the stock exchange were substantially changed. The data on which the author relies is provided by investors’ manuals, brochures, newspaper articles, reports, stockbrokers’ correspondence, and investors’ diaries. The conclusion argues that the operational principles of the ticker have been continued and developed by financial computer screens in our days.

AUTEUR(S)
Alex PREDA

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (172 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier