ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Réseaux

0751-7971
Communication - Technologie - Société
Changement d'éditeur au 1er janvier 2009
 

 ARTICLE VOL 21/122 - 2003  - pp.167-184
TITRE
LA SOCIOLOGIE DES SCIENCES ET LA « NOUVELLE ECONOMIE DE L'INFORMATION ».

TITLE
THE IMPLICATIONS OF THE RISE OF MODERN INFORMATION TECHNOLOGIES FOR THE PHILOSOPHY OF MODERN ECONOMICS

RÉSUMÉ
Cet article reconsidère deux thèses courantes dans la littérature sur les technologies de l’information, à savoir : (a) qu’il existe quelque chose appelé « nouvelle économie de l’information » et que (b) cette nouvelle économie ne requiert pas de révisions substantielles de la théorie économique néoclassique orthodoxe. En s’appuyant sur les études sociales de la sciences, l’auteur soutient (contre cette opinion) que (a) est vrai mais que (b) est faux. Il illustre ce propos avec trois brefs exemples : le modèle Black & Scholes d’évaluation d’options, l’essor des plate-formes électroniques dans les marchés financiers (les ECN), et la prolifération de shopbots (robots d’achat).

ABSTRACT
This paper reconsiders two theses commonplace in the literature on information technologies: (a) that there is something called a “New Information Economy” and (b) that this new economy does not require any substantial revision of orthodox neoclassical economic theory. With reference to the literature of the social studies of science, it argues that (contrary to present opinion) (a) is true but (b) is false. Three short examples are given of what is meant by this argument: Black-Scholes option pricing, the rise of ECNs, and the reaction to shopbots.

AUTEUR(S)
Philip MIROWSKI

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (150 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier