ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Réseaux

0751-7971
Communication - Technologie - Société
Changement d'éditeur au 1er janvier 2009
 

 ARTICLE VOL 21/119 - 2003  - pp.121-152
TITRE
LA TELEVISION, ANALYSEUR DU VIEILLISSEMENT.

TITLE
TELEVISION, AN ANALYSER OF AGING

RÉSUMÉ
Cet article se fixe pour objectif d’explorer le processus de vieillissement en se fondant sur plusieurs corpus d’entretiens réalisés avec des retraités (âgés de 60 à 98 ans) et en retenant un analyseur particulier : le rapport à la télévision. Dans une première partie, trois moments du vieillissement se trouvent interrogés : les premières années de retraite, la période qui suit le décès du conjoint et la « déprise ». Ce dernier phénomène, qui est au coeur de l’avancée en âge, se trouve notamment précisé grâce au repérage de deux phases – la déprise par rapport aux activités extérieures et la déprise par rapport à la télévision – ainsi qu’à travers la distinction opérée entre le registre des activités pratiquées et celui de l’intérêt pour le monde. Dans une seconde partie, on examine de quelle manière la télévision peut être un « partenaire » de la construction de l’identité des plus âgés. Il apparaît alors qu’elle permet le « branchement » sur le soi passé, procure des ressources utiles à la réaffirmation de soi et nourrit le questionnement sur la manière de se positionner par rapport à la catégorie de « vieux ».

ABSTRACT
This article draws on several corpuses of interviews with retirees (aged between 60 and 98) and uses a particular analyser, the relationship to television, to explore the ageing process. In the first part three stages in ageing are examined: the early years of retirement; the period following the spouse’s death, and “withdrawal”. The latter phenomenon, at the heart of ageing, is identified through two phases – withdrawal from outside activities and withdrawal from television viewing – and through the distinction between activities practised and interest in the world. In the second part we examine how television can be a “partner” in the construction of the oldest retirees’ identity. We see how it allows a “connection” to the past self, provides useful resources for self-reassertion, and sustains questioning on the person’s position in relation to the “aged” category.

AUTEUR(S)
Vincent CARADEC

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (201 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier