ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Réseaux

0751-7971
Communication - Technologie - Société
Changement d'éditeur au 1er janvier 2009
 

 ARTICLE VOL 21/118 - 2003  - pp.95-134
TITRE
DE L'ART (ET DU COÛT) D'EVITER LA POLITIQUE. La démocratisation du talk-show à la française (Ardisson, Drucker, Fogiel)

TITLE
ON THE ART (AND COST) OF AVOIDING POLITICS. Democratization of the French talk-show

RÉSUMÉ
A partir d’un corpus d’une quinzaine d’émissions de talk-show présentées par Thierry Ardisson, Marc-Olivier Fogiel et Michel Drucker, cet article tente de saisir la manière dont ces émissions, devenues premier espace d’invitation des élus, recomposent le débat politique. Une large part de ces évolutions peut être rapportée à un processus de désacralisation du politique, de substitution du registre du témoignage et de l’expérience à celui du discours programmatique. Les justifications de ces évolutions, en termes de meilleure connexion à un public élargi, de vulgarisation du message politique apparaissent globalement comme peu convaincantes. S’il est possible d’argumenter sur le fait que les talk-shows puissent constituer un dispositif de renouvellement du débat politique, l’offre observable en France suggère avant tout l’avancée d’un programme de perception des dirigeants politiques qui invite à les évaluer sur les mêmes critères qu’artistes, sportifs et personnages mondains familiers des plateaux télévisés. Cette étude conduit à souligner le potentiel dépolitisant de ces mises en scène.

ABSTRACT
Based on a study of a corpus of talk-show programmes (presented by Thierry Ardisson, Marc-Olivier Fogiel and Michel Drucker) that have become the main forums for guest politicians, the author considers the way in which these programmes reconstruct the political debate. Many of the changes observed can be related to a process in which politics is losing its sacred aura, and in which testimonies are being substituted for programmatic discourse. Justifications for these changes, in terms of closer connection to a broader public and popularization of the political message, hardly seem convincing. Although it can be argued that talk-shows could be a mean for renewing political debate, the offering witnessed in France suggests above all the development of a perception of political leaders that prompts us to evaluate them on the same criteria as artists, sportspersons and other familiar personalities on television. This study highlights the depoliticizing potential of these 'mise en scène'.

AUTEUR(S)
Erik NEVEU

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (367 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier