ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Réseaux

0751-7971
Communication - Technologie - Société
Changement d'éditeur au 1er janvier 2009
 

 ARTICLE VOL 21/117 - 2003  - pp.85-106
TITRE
LE MONOPOLE DU POUVOIR DE CONSECRATION EN QUESTION ? « Tous écrivains avec France Loisirs »

TITLE
MONOPOLY ON THE POWER OF CONSECRATION IN QUESTION? “All writers with France Loisirs”

RÉSUMÉ
L'etude d'un concours de nouvelles organise à l'intention de « non professionnels » de l'ecriture par l'entreprise de vente de livres par correspondance France Loisirs, est un exemple, parmi d'autres, de l'essor de nouveaux processus de consecration litteraire. On a ainsi tente de decrire et d'analyser une offre d'ecriture litteraire destinee à des profanes, la mise en scene et en oeuvre du pouvoir de decouverte et de consecration de « nouveaux talents » que s'arroge une entreprise exterieure au champ litteraire, mais aussi les effets sur les pretendants au statut d'ecrivain de ces « titres litteraires ». Il s'agit, à partir d'une enquête de terrain, de rappeler que la question de la definition de l'ecrivain, loin d'être universelle, est toujours un enjeu de luttes, liee à la delimitation de ceux qui sont en position de participer à ces luttes de definition. L'enquête tend à suggerer qu'il ne s'agit, le plus souvent, pour les elus, que d'une « simili-consecration » qui ne permet qu'exceptionnellement l'acces au champ litteraire et voue à l'obscurite la plupart des aspirants au titre d'ecrivains demunis des ressources necessaires (scolaires, culturelles, sociales)

ABSTRACT
A short-story contest organized by France Loisirs (a mail-order bookseller) for "non-professional" writers is just one example of the upsurge of new processes of literary consecration. This case study describes and analyses a literary offering intended for laypersons, as well as the exhibition and implementation of the right to discover and consecrate "new talent" that a firm outside the literary field has assumed. It furthermore considers the effects that these "literary awards" have on candidates for the status of author. The article draws on a field survey to show that, far from being universal, the question of defining an author is always a stake in power struggles, related to the delimitation of those who are in a position to participate. Findings suggest that for the winners of this award it is usually no more than an "artificial" consecration that only exceptionally affords access to the literary field. Most of those who aspire to the status of author but lack the required resources (academic, cultural and/or social) are destined to obscurity.

AUTEUR(S)
Claude F. POLIAK

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (172 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier