ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Réseaux

0751-7971
Communication - Technologie - Société
Changement d'éditeur au 1er janvier 2009
 

 ARTICLE VOL 19/108 - 2001  - pp.63-86
TITRE
CONFIANCE INTERORGANISATIONELLE, « INTERMEDIAIRES » ET COMMUNAUTES DE PRATIQUE

TITLE
INTER-ORGANIZATIONAL TRUST, BOUNDARY SPANNERS AND COMMUNITIES OF PRACTICE

RÉSUMÉ

Cet article propose une définition de la confiance interorganisationnelle ; il montre en particulier comment les « intermédiaires » (boundary spanners), en vertu de leur appartenance à des communautés de pratique, peuvent jouer un rôle central dans l’émergence de cette forme de confiance. L’argument est étayé sur une étude de cas : celle des relations de sous-traitance dans l’industrie de la construction mécanique lyonnaise. L’analyse montre que la confiance interorganisationnelle est fondée sur la confiance interpersonnelle, puisque son émergence dépend, de manière critique, des relations de confiance que les acheteurs établissent avec les agents commerciaux dans les firmes sous-traitantes. Cependant, ces intermédiaires n’ont pas un comportement indépendant du contexte professionnel dans lequel ils évoluent. Ils sont insérés dans des « communautés de pratique » ou des groupes d’individus unis par leur engagement dans le même type d’activité. Ces communautés de pratique ont créé un contexte institutionnel, dans la région lyonnaise, favorable à l’émergence d’un nouveau modèle de sous-traitance basé sur un niveau élevé de confiance.

ABSTRACT

This article proposes a definition of inter-organisational trust. In particular, it shows how boundary spanners, by virtue of their belonging to communities of practice, can play a key part in the emergence of this form of trust. The argument is based on a case study of sub-contracting in the Lyons mechanical construction industry. The analysis shows that inter-organisational trust is grounded in inter-personal trust, since its emergence depends critically on relations of trust that buyers establish with sales agents in the sub-contractor firms. Yet these intermediaries’ behaviour is not independent from the professional context in which they operate. They belong to "communities of practice" or groups of individuals united by their engagement in the same type of activity. These communities of practice have created an institutional context in the area of Lyons, favourable to the emergence of a new form of subcontracting based on a high level of trust.

AUTEUR(S)
Edward LORENZ

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (167 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier