ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Réseaux

0751-7971
Communication - Technologie - Société
Changement d'éditeur au 1er janvier 2009
 

 ARTICLE VOL 20/112-113 - 2002  - pp.249-273
TITRE
QUI SURVEILLE QUI ?. Contrôler et rendre des comptes dans les relations de téléphonie mobile

TITLE
WHO'S WATCHING WHOM? Monitoring and accountability in mobile relations

RÉSUMÉ
Ce texte examine comment, avec l'adoption rapide et generalisee des technologies de telephonie mobile, des rapports, comme ceux qui impliquent un contrôle et une obligation de rendre des comptes reciproques, sont reconstruits et redefinis. En s'inspirant d'une enquête ethnographique qualitative aupres d'adolescents du Royaume-Uni, il expose en detail, d'une part, le contrôle institutionnel et reglementaire auquel sont soumis ces jeunes gens (contrôle auquel ils s'opposent) et, d'autre part, la reciprocite d'un contrôle qu'ils exercent personnellement entre eux. Il soutient que, pour comprendre l'apparition de ces relations de contrôle, il faut porter son attention non seulement sur la surveillance institutionnalisee qu'exercent, sur les groupes sociaux, l'Etat ou des organismes de technologies mobiles, mais egalement sur le libre-contrôle reciproque de ces mêmes groupes. Ainsi comprise, la « surveillance » est, dans son contexte, localisee et definie, comme elle est, dans sa continuite, negociee et repoussee

ABSTRACT
This paper explores the ways that relationships of mutual monitoring and accountability are being reconstructed and redefined with the widespread uptake of mobile technologies. The paper draws on ethnographic research with young people in the United Kingdom as a case study, and details both the institutional and regulatory monitoring to which teenagers are subject (and which they resist), as well as the mutual monitoring in which teenagers engage amongst themselves. This paper argues that to understand these emerging relations of monitoring, attention must be paid not only to the institutionalized surveillance of social groups by the state or organizations in mobile technologies, but also crucially to mutual self monitoring. "Surveillance" in this sense is contextually located and defined, and continually negotiated and resisted.

AUTEUR(S)
Nicola GREEN

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (188 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier