ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Réseaux

0751-7971
Communication - Technologie - Société
Changement d'éditeur au 1er janvier 2009
 

 ARTICLE VOL 22/127-128 - 2004  - pp.55-82
TITRE
COMMENT POURRAIT-ON MESURER LA DOUBLE FRACTURE NUMÉRIQUE ?

TITLE
HOW CAN THE TWO DIGITAL DIVIDES BE MEASURED?

RÉSUMÉ
Dans le prolongement des études relatives à la fracture numérique de `premier niveau' (celle de l'accès à l'internet), une récente littérature a pointé sur l'existence d'une fracture numérique de « second niveau » (celle des usages en ligne), qui décrit la capacité des internautes à utiliser l'internet de façon « effective et efficiente ». Parallèlement à cette première littérature, un autre thème de recherche s'est penché sur la mesure des usages en ligne à partir des données de navigation. Le principal résultat de cette seconde littérature est qu'il existe une loi de navigation ou peu de sites reçoivent la majorité des visites. Nous proposons dans cette contribution de faire le lien entre ces deux littératures. Nous étudions dans quelle mesure il est possible d'utiliser des données de navigation pour évaluer la capacité des individus à utiliser Internet. Nous montrons que l'analyse des comportements de navigation doit se faire non pas au niveau agrégé (les sites) mais plutôt au niveau désagrégé (les internautes). Nous discutons enfin du rapport entre l'hétérogénéité des comportements de navigation et l'inégalité des comportements de navigation.

ABSTRACT
In the continuation of studies on a "first-level" digital divide (Internet access), a recent literature pointed to the existence of a "second-level" digital divide (Internet use) concerning differences in people's online skills. Parallel to this literature, another research topic has used `clickstream data' to study the measurement of Internet uses. The main findings indicate the existence of a "surfing law" in terms of which most sites receive only a few visits. In this paper the author establishes a link between these two literatures. He considers the point to which it is possible to use clickstream data to measure online ability, and shows that Internet behaviours must be analysed not at an aggregate level (web sites) but rather at a disaggregate level (Internet users). Finally, he discusses the relationship between heterogeneity and inequality of online behaviours.

AUTEUR(S)
Fabrice LE GUEL

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (250 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier