ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Réseaux

0751-7971
Communication - Technologie - Société
Changement d'éditeur au 1er janvier 2009
 

 ARTICLE VOL 24/135-136 - 2006  - pp.19-32
TITRE
PROLOGUE. « Taille et détail : du vaillant petit tailleur à la distribution d'aujourd'hui »

RÉSUMÉ
[Le petit tailleur] prit une miche dans le buffet, s’en coupa un grand morceau par le travers et le couvrit de confiture.
– Ça ne sera pas mauvais, dit-il. Mais avant d’y mettre les dents, il faut que je termine ce pourpoint.
Il posa la tartine à côté de lui et continua à coudre et, de joie, faisait des points de plus en plus grands. Pendant ce temps, l’odeur de la confiture parvenait jusqu’aux murs de la chambre qui étaient recouverts d’un grand nombre de mouches, si bien qu’elles furent attirées et se jetèrent sur la tartine.
– Eh ! dit le petit tailleur. Qui vous a invitées ?
Et il chassa ces hôtes indésirables. Mais les mouches, qui ne comprenaient pas la langue humaine, ne se laissèrent pas intimider. Elles revinrent plus nombreuses encore. Alors, comme on dit, le petit tailleur sentit la moutarde lui monter au nez. Il attrapa un torchon et “je vais vous en donner, moi, de la confiture !” leur en donna un grand coup. Lorsqu’il retira le torchon et compta ses victimes, il n’y avait pas moins de sept mouches raides mortes. “Tu es un fameux gaillard”, se dit-il en admirant sa vaillance. “Il faut que toute la ville le sache”.
Et, en toute hâte, il se tailla une ceinture, la cousit et broda dessus en grandes lettres – “Sept d’un coup”. “Eh ! Quoi, la ville... c’est le monde entier qui doit savoir ça !” Et son coeur battait de joie comme une queue d’agneau.

Nous connaissons tous ce conte...


AUTEUR(S)
Franck COCHOY

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (194 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier