ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Réseaux

0751-7971
Communication - Technologie - Société
Changement d'éditeur au 1er janvier 2009
 

 ARTICLE VOL 26/152 - 2008  - pp.139-168  - doi:10.3166/reseaux.152.139-168
TITRE
SOCIABILITÉ EN LIGNE, NOTORIÉTÉ VIRTUELLE ET CARRIÈRE ARTISTIQUE. Les usages de MySpace par les musiciens autoproduits

RÉSUMÉ
L'idée de l’autopublication est au coeur du développement de l’internet. Dans le domaine du texte, les pages personnelles puis les blogs ont très fortement contribué au développement des usages créatifs amateurs (pro-am) du web. Pour les musiciens, dès la fin des années 1990, de nombreux musiciens amateurs ou renommés créent des sites personnels sur lesquels ils diffusent certaines de leurs musiques, accompagnées d’informations, d’éléments graphiques, etc. Parallèlement se développe l’utopie d’un système d’autopublication généralisée, qui mettrait les artistes directement en contact avec leur public, et économiserait aux uns et aux autres des coûts d’intermédiation considérables (Samudrala, 1999). Jusque 2005 néanmoins, les sites d’artistes restent assez confidentiels, et l’autodiffusion musicale en ligne constitue une pratique peu répandue et peu rémunératrice. C’est, comme dans le cas des blogs, l’apparition de nouveaux outils et de nouveaux intermédiaires qui généralise la pratique de l’autopublication et de l’autopromotion des musiciens sur internet. Les plateformes proposant aux artistes des outils pour mettre en ligne leurs oeuvres et communiquer avec leur public se multiplient entre 2004 et 2007. Ces pratiques se greffent sur les pratiques de promotion artisanales des scènes locales, fanzines, mailsorders, etc., en les rendant accessibles au plus grand nombre (Guibert, 2006). Parmi les plateformes, MySpace occupe indéniablement une place à part. Par l’ampleur de son public, tout d’abord : le site compte près de 200 millions d’utilisateurs ; il se situe parmi les 10 meilleurs audiences de l’internet mondial, et capte de l’ordre de 5 % du temps total passé sur internet. Par l’importance de son usage par les musiciens, ensuite : Myspace Music recense plus de 9 millions d’artistes inscrits, dont 130 000 pour la France.

AUTEUR(S)
Jean-Samuel BEUSCART

CITATIONS
reseaux.revuesonline.com/revues/21/citation/12721.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (2,0 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier